Article de blog n°6 - Véto montrant l'écho

La pédagogie Help4VET

Parce que la télé-expertise à la Help4VET s’accompagne aussi d’une profonde volonté de partage de connaissances, c’est tout naturellement que j’ai (Elodie Vinet, fondatrice de Help4VET) décidé de développer un véritable organisme de formation à la Help4VET !

Pourquoi ?

Les urgences, c’est pas facile et c’est stressant pour beaucoup de personnes. Mais ça peut aussi être profondément satisfaisant, pour peu qu’on y trouve un équilibre. Quand on est jeune vétérinaire, être directement confronté, sans filet, à des cas complexes, graves, critiques, peut être particulièrement déstabilisant.
J’ai l’intime conviction qu’il n’y a qu’en construisant sur des bases solides que l’on obtient un édifice stable. Je suis aussi profondément convaincue de l’intérêt (ou de l’urgence ?) de mieux accompagner les vétérinaires sur leur transition de l’école à la pratique. Alors, pourquoi ne pas s’attaquer aux deux ?

Mon histoire

Non, je rêvais pas de faire des urgences !

À mon entrée à l’ENVT, je m’imaginais plutôt au fin fond de la jungle colombienne ou au milieu de la savane de Tanzanie, à genoux dans la boue à poser une balise à un somptueux lion (oui oui, le cliché). Et puis, la réalité du terrain m’a rattrapée et je me suis plutôt orientée vers la canine. Un peu « par hasard » j’ai découvert un attrait pour les urgences.

Comme beaucoup, j’ai profité de l’obtention de ma carte verte pour me lancer sur mon premier rempla’ puis, pour pouvoir travailler en parallèle des cliniques de dernière année, mes premières gardes. Et c’est franchement pas là que j’ai découvert mon attrait pour les urgences 😅 J’avais plus souvent la boule au ventre avant d’arriver, espérant secrètement ne pas avoir (trop) de consultations, de peur de ne pas savoir quoi ni comment faire.

Un mentorat qui a tout changé

C’est en évoluant dans un environnement sécurisé que j’ai développé une vraie passion pour ce domaine de la médecine vétérinaire : les urgences et les soins intensifs. Des cas tellement variés, parfois complexes. Le challenge mental. La richesse des relations humaines. Tout ce qui me semblait avant des points négatifs, sont devenus un vrai moteur. Tout est question de perception. Et cette perception peut être modifiée par notre environnement et les personnes qui nous accompagnent.

Le recul et l'introspection

Par un autre « hasard » de la vie, j’ai eu la chance d’encadrer des équipes de jeunes vétérinaires tout juste sortis d’école. Énorme challenge, j’ai appris beaucoup de choses à ce moment-là (surtout sur moi-même). Mais grosse claque aussi : non, manager une équipe d’une dizaine de personnes, en les formant, les écoutant, les accompagnant, payant les pots-cassés parfois, c’est pas facile. D’ailleurs je doute que l’organisation actuelle des structures vétérinaires, en France, permette d’être efficace – et accompli – dans toutes ces tâches tout en conservant une activité clinique complète. Mais, c’est un débat pour un autre jour !

Au fur et à mesure des années de pratique, j’ai fait des erreurs, j’ai appris, j’ai progressé. Avec le temps et le recul, j’ai développé des méthodes – purement pratiques, mais aussi en matière de perception de mon métier – afin d’accomplir mon travail du mieux possible dans l’environnement souvent challengeant des urgences tout en développant un sentiment de satisfaction personnelle, primordial (de mon point de vue) pour être heureux au travail.

C’est pour partager ma méthode que j’ai décidé de développer une activité pédagogique au sein de Help4VET !

Les formations

Les urgences, on dirait parfois le parent pauvre de la médecine vétérinaire. Comme un truc par lequel tout le monde doit passer, qu’on y soit à l’aise/bon ou pas, qu’on apprécie ou pas, y’a pas à déroger ! Pourtant, c’est une spécialité comme une autre. On reçoit d’ailleurs souvent des animaux pour lesquels on a pas trop le droit à l’erreur, les animaux critiques ayant assez peu de réserves physiologiques. Ainsi, comme tout pan de la médecine, on peut développer des compétences et une approche spécifique, permettant d’optimiser les taux de survie de nos patients.
Mais c’est aussi une discipline parfois intimidante, et pour ces mêmes raisons :

Ainsi, la pédagogie de Help4VET s’articule autour de 3 acteurs :

Partout, tout le temps : les formations en e-learning

Initialement, les formations de Help4VET se voulaient sous un format 100% flex’ : en ligne, à la demande, au rythme de chacun. Le Programme Premiers pas en urgences offre d’ailleurs un accès aux formations Médecine d’urgence niveau 1, Communication propriétaire et Développement professionnel, ainsi qu’à un espace de discussion individuel où chacun peut me poser ses questions concernant les cours.

Ces formations peuvent aussi être suivies séparément, hors Programme !

Des ressources gratuites et cours en accès libre sont aussi proposées.

Le bootcamp : un format plus intensif

Nouveauté 2024, Help4VET lance son bootcamp ! Mêlant théorie et pratique, sur un format intensif afin de commencer ses gardes en ayant acquis les bons réflexes. Son originalité ? Le bootcamp Help4VET explore les différentes facettes du vétérinaire urgentiste débutant, pas que le côté médecine : comment gérer son stress, ses émotions ? comment s’adresser à un propriétaire stressé ? comment installer rapidement une relation de confiance ? comment tenir, psychologiquement et émotionnellement, face à la souffrance des propriétaires ?

Ce bootcamp vise à répondre aux problématiques réelles des jeunes vétérinaires sur le terrain. Il est co-construit et évoluera grâce à eux ! Pour recevoir la plaquette et les nouveautés sur le bootcamp, c’est ici.

Et aussi

Elodie Vinet
Elodie Vinet
Articles: 9

Laisser un commentaire